Partenaires institutionnels

La Côte d’Ivoire accueillera, en tant que pays hôte, les VIIIes Jeux de la Francophonie du 21 au 30 juillet 2017 dans sa capitale, Abidjan.

Depuis 2001, la ville n’est plus dirigée par une mairie centrale : Abidjan a été érigée en district et englobe, en plus de dix communes urbaines, les trois nouvelles sous-préfectures d’Anyama, Songon et Bingerville. Le poste de maire d’Abidjan a été remplacé par celui de Gouverneur du district, nommé par le chef de l’État, poste actuellement occupé par Robert Beugré Mambé. Chacune des 10 communes possède son propre conseil municipal dirigé par un maire. Les dernières élections municipales ont été organisées en mars 2001.

  

Instance de la Francophonie créée en 1969, la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des Etats et gouvernements ayant le français en partage (CONFEJES) est une institution composée aujourd’hui de 43 Etats et gouvernements membres. 
Au quotidien, les missions de la CONFEJES sont de conseiller et d’appuyer les pays membres dans les domaines de la Jeunesse et du Sport ainsi que de contribuer à la formation des cadres dans ces mêmes secteurs. 
La CONFEMEN est la plus ancienne institution francophone. Elle est créée en 1960 en tant que Conférence des Ministres de l’Éducation des pays africains et malgache d’expression française. À sa naissance, la CONFEMEN comptait 15 États membres.
Opérateur de la Francophonie pour la coopération décentralisée, l’Association internationale des Maires francophones (AIMF) est un réseau de villes et d’associations de villes au service du développement des collectivités locales.

L’Université internationale en langue française au service du développement africain, dite Université Senghor a pour vocation de former et de perfectionner des cadres et des formateurs de haut niveau et d’orienter leurs aptitudes vers l’action et l’exercice des responsabilités dans certains domaines prioritaires pour le développement.

Association d’universités, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est un opérateur de la Francophonie institutionnelle. 
Partenaire des établissements d’enseignement supérieur et de recherche qui ont choisi le français comme langue d’enseignement, elle propose plusieurs programmes de coopération visant notamment à soutenir la recherche et l’enseignement en français.
Crée en 1987 lors du Sommet des chefs d’Etats et de gouvernements francophones, le FFA, seule organisation économique qui lui est associée, fédère les acteurs économiques de ces pays.
L’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, l’assemblée consultative de la Francophonie, regroupe des parlementaires de 77 parlements ou organisations interparlementaires répartis sur les cinq continents. Son action vise principalement à promouvoir et défendre la démocratie, l’État de droit, le respect des droits de l’Homme, le rayonnement international de la langue française et la diversité culturelle.
   L'UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance. est l’élément moteur qui aide à construire un monde où les droits de chaque enfant seront réalisés. L'UNICEF est mandaté pour intervenir dans le monde entier auprès des décideurs et de divers partenaires locaux en vue de concrétiser les idées les plus novatrices. Présent dans 190 pays et territoires, l’UNICEF se bat depuis soixante-dix ans pour les droits de chaque enfant. 

ONUSIDA est un programme de l'ONU destiné à coordonner l'action des différentes agences spécialisées de l'ONU pour lutter contre la pandémie de VIH / sida.