Les Jeux

Quand le sport s’allie à la culture pour témoigner de la solidarité francophone, cela donne … « les Jeux de la Francophonie », une formidable rencontre entre plus de 3 000 artistes et athlètes venus du monde entier.

Arts, sports et langue française

Organisés tous les quatre ans, dans l’année post-olympique, les Jeux de la Francophonie invitent, sous la bannière de l’amitié, la jeunesse de l’espace francophone à se rencontrer au travers d’épreuves sportives et de concours culturels.

Le français, langue commune des pays engagés, favorise le dialogue entre les participants et avec le public. Langue olympique, il se met au service des deux langages universels, le sport et la culture, pour affermir les liens créés par les rencontres.

 

1987, création des Jeux de la Francophonie

2ème Conférence des chefs d'Etat et de gouvernements ayant en commun l'usage du français, Québec, 2-4 septembre 1987Lors du deuxième sommet de la Francophonie, en 1987, les Chefs d’Etats et de gouvernements sont séduits par l’idée de créer un évènement où la jeunesse francophone serait mise en valeur. Décision est prise de créer les Jeux de la Francophonie.

L’idée est novatrice puisqu’il est également décidé que ces Jeux auront lieu en alternance dans un pays du Nord et un pays du Sud et qu’aux compétitions sportives seraient associés des concours culturels, comme au temps des Jeux de l’Antiquité.

Deux ans plus tard, les premiers Jeux de la Francophonie naissaient à Casablanca et Rabah. 900 athlètes et 600 artistes de 39 délégations y participaient.