14è réunion du Conseil d’orientation du Comité International des Jeux de la Francophonie (CIJF), Paris 7 au 9 mars 2018

Date : 
Lundi, 9 Avril, 2018
La 14è réunion du Conseil d’orientation du Comité international de la Francophonie (CIJF) s’est tenue à Paris les 7 et 8 mars au format « Experts » et le 9 mars 2018 au format « Ministres », avec la participation des 18 représentants des Etats et gouvernements membres du Conseil d’orientation du CIJF, de l’Administrateur de l’OIF, du Secrétaire général de la CONFEJES.

Au cours de cette réunion,  à laquelle ont pris part les représentants de la Côte d’Ivoire et du Canada Nouveau-Brunswick, respectivement hôtes des VIIIes Jeux de la Francophonie en 2017 à Abidjan et des IXes Jeux de la Francophonie à Moncton et Dieppe en 2021, les membres du conseil d’orientation du Comité international de la Francophonie (CIJF) ont examiné les points inscrits à l’ordre du jour de cette réunion du CIJF, dont notamment :

 

  • le projet d’évaluation des VIIIes Jeux de la Francophonie ;
  • le projet de cahier des charges des IXes Jeux de la Francophonie ;
  • le projet de réflexion sur les Xes Jeux de la Francophonie en 2025 ;
  • les échanges sur le renouvellement des membres du Conseil d’orientation.

Au regard du succès éclatant des VIIIes Jeux de la Francophonie, Abidjan 2017, le Conseil a salué et adressé ses vives félicitations et ses chaleureux remerciements aux autorités ivoiriennes, le Président de la République, Alassane OUATARRA, le Vice-Président, Daniel KABLAN DUNCAN, le Premier Ministre, Amadou GON COULIBALY et le Ministre auprès du Président chargé des VIIIes Jeux de la Francophonie, Robert Beugré MAMBE ; aux autorités de l’OIF, la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle JEAN et l’Administrateur de l’OIF, Adama OUANE, pour leur engagement dans la réussite de ces Jeux festifs et populaires, avec 4 000 participants issus de 43 délégations et une audience record de plus de 500 millions de téléspectateurs. Cette réussite conforte davantage le positionnement des Jeux de la Francophonie, en les plaçant ainsi parmi les plus grands événements sportifs et culturels mondiaux.

  La Secrétaire Générale de l’OIF remettant l’écharpe des Jeux à S.E.M Alassane Ouattara, Président de la Côte d’Ivoire  La Secrétaire Générale de l’OIF remettant l’écharpe des Jeux à S.E.M Alassane Ouattara, Président de la Côte d’Ivoire  -  ©CIJF

Tout en recommandant que le succès des Jeux obtenu à Abidjan puisse être capitaliser et se pérenniser dans le futur, le conseil a formé le vœux d’une démarche plus active de communication, de sensibilisation et de plaidoyer en direction des Etats et Gouvernements membres pour obtenir à terme, leur participation effective aux éditions à venir des Jeux. Aussi, au regard de l’expérience et des défis connus à Abidjan, que le pays hôte des Jeux, compte tenu des importants investissements consentis, développe un « Après Jeux » en vue de consolider, viabiliser et rentabiliser les différents legs acquis en termes d’expertise, d’infrastructures, de matériels techniques et équipements divers.

Le développement de cet « Après Jeux » devra bénéficier dans sa mise en œuvre, du soutien et de l’appui des partenaires au développement de la Côte d’Ivoire et de l’ensemble des institutions de la Francophonie.

 Le Ministre ivoirien des Jeux de la Francophonie remettant un présent à l’Administrateur de l’OIF  - ©CIJF

L’édition 2017 des Jeux de la Francophonie a permis le rayonnement de la ville d’Abidjan, de la Côte d’Ivoire au niveau mondial. Elle a aussi, à travers son impact médiatique, permis d’accroître la visibilité de l’OIF et plus largement de la Francophonie, de véhiculer fortement les valeurs spécifiques de solidarité, de diversité et d’excellence, de contribuer à la diffusion de la langue française dans le monde et enfin d’accroître auprès de millions de francophones, organisateurs, participants ou spectateurs, ce sentiment d’appartenance à la Francophonie et ses valeurs.

Cette 8ème édition marque une étape supplémentaire dans l’histoire des Jeux de la Francophonie qui s’affirment comme le plus grand évènementiel sportif et culturel de la Francophonie dédié à la jeunesse et qui demandent, pour le CNJF et le CIJF, plus de moyens humains et financiers et, plus d’exigence encore en termes de préparation, de médiatisation et de dispositif organisationnel ainsi qu’une planification rigoureuse étalée sur quatre années effectives.

 

Concernant les IXes Jeux de la Francophonie, Canada Nouveau-Brunswick 2021, le conseil a approuvé le projet de cahier des charges et encourage les autorités du Canada Nouveau-Brunswick, dans les préparatifs. Il a par ailleurs demandé aux directions du CIJF et du CNJF de consolider dans les meilleurs délais le projet de budget conventionnel à faire figurer en annexe du cahier des charges après validation par les membres du Conseil d’orientation. Les membres du conseil ont aussi apprécié la démarche méthodologique et la qualité du travail réalisé ainsi que les efforts déployés et les échanges entre le CIJF et le CNJF.

Se réjouissant de la confirmation de l’engagement de la CONFÉJES à apporter un appui au CIJF et au CNJF tout au long du processus de préparation et de déroulement des Jeux, les membres du conseil souhaitent que  le CIJF mette à disposition, fin 2018, une réglementation précise des disciplines culturelles et sportives, ainsi que le guide des inscriptions.  

La 9ème édition des Jeux de la Francophonie aura lieu du 23 Juillet au 1er Août 2021 à Moncton et Dieppe au Canada Nouveau-Brunswick. Placée sous le signe de la Solidarité, de la Diversité et de l’Excellence, cette manifestation regroupera 3 000 jeunes artistes et sportifs des 84 États et gouvernements membres de la Francophonie.

          

 

S’agissant des Xes Jeux de la Francophonie en 2025, le Conseil d’orientation a réaffirmé à la direction du CIJF son appuie dans la démarche d’organiser une réflexion sur les Jeux de 2025 et l’invite à procéder à la mise en œuvre de cette étude en vue d’aboutir à un dossier de candidature fin 2018 et d’assurer le lancement de l’appel à candidature dans les délais statutaires et recommande que les membres du Conseil d’orientation du CIJF soient pleinement associés à ce processus et puissent y apporter leurs observations et enrichissements. Cette étude portera sur cinq axes principaux :

  • La gouvernance des Jeux  de la Francophonie ainsi que les règles ;
  • Le contenu des Jeux de  la Francophonie ;
  • La communication, le marketing et le partenariat des Jeux de la Francophonie ;
  • Le financement des Jeux de la Francophonie ;
  • Les impacts et les legs des Jeux de la Francophonie.

 

La consultation relative au renouvellement statutaire des membres du Conseil d’orientation au tiers étant toujours en cours, le Conseil a recommandé le maintien de la configuration actuelle jusqu’en 2019.